Historique du village :

MARENLA mentionné dans le diplôme dERKEMBODE, évêque de THEROUANNE en 637, appartint ensuite ( à partir du XII ème siècle, en 1170 ) à lAbbaye de SainteAustreberthe qui y établit un bailli chargé dexercer la justice. ces fonctions étaient remplies en 1750 par Messire Claude Septier , sieur de Verdure.

Le bailliage comprenait les seigneuries de:

  • MARENTH
  • MARENLA
  • HUMBERTG
  • SAINTDENEU
  • BOUBERCK
  • AIXENSIHART
  • SAINTE AUSTREBERTHE LESHESDIN

Les appels relevaient du bailli dAMIENS, tenant ses assises à MONTREUIL.

En 1311, Robert COINTERIAUX tenait de WILLIAUME de MAINTENAY, le fief de la Canche à MALENLA.

Pendant le séjour du Roi HENRI II , à la Chartreuse de NEUVILLE, le 15 août 1554, les Ecossais de la Garde, sétant imprudemment écartés, furent maltraités par les Impériaux aux environs de MARENLA.

La ferme de MARENLA (Ferme des Dames qui date de 1651) a été reconstruite en 1761 , sous lAdministration de lAbesse de SainteAustreberthe , AnneMarie de Jouanne dEsgeigny.

M. Adrien Fresnaye, ancien élève de lEcole Centrale (1847) a créé en 1852 la papeterie de Marenla dans un ancien moulin à huile. Lentreprise ferma en 1895, la liquidation amiable nétait pas terminée en 1901). M. Adrien Fresnaye fut aussi maire de 1870 à 1896

Les lieuxdits

La Justice

Les Côtes et les Bois du « Bus »

Le fief du Gros Fay et le Fief de Machy , tenus de lAbbaye de SainteAustreberthe et situés à MARENLA, appartenaient au XVIII ème siècle au Comte de LASCARIS.

Archéologie

Le clocher de lEglise fut rebâti en 1675.

La Fabrique et lAbbaye de SainteAustreberthe supportèrent la dépense par moitié.

Une statue de SainteAustreberthe décore le fronton du rétable de lautel.

En 1849, M. Leroy trouva à MARENLA, plus de 10 000 pièces dargent des règnes de Louis XIII et de Louis XIV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *